Récits

GRAN PARADISO

By 7 septembre, 2019 février 17th, 2020 No Comments

Le Grand Paradis s’impose comme l’une des meilleures options pour LA première expérience d’un 4000 m! Pas trop difficile techniquement, il requiert un effort physique conséquent mais gérable pour une personne en bonne forme et acclimatée à l’altitude.  Il est également l’unique 4000 sur un massif à 100% italien, depuis lequel il est même possible, certaines journées de ciel limpide, d’apercevoir la mer. 

Du rêve à la réservation

Yury, Galina et Oksavana sont venus depuis la Russie pour réaliser un rêve… Celui de gravir un 4000 m… Le Grand Paradis s’est donc imposé comme une évidence dans nos propositions.  

Notre package « Grand Paradis » prévoit en principe une nuit dans la délicieuse auberge & spa « Plaisirs d’Antan », dans les environs d’Aoste. Nos amis russes ont toutefois préféré goûter aux joies de la Haute-Savoie, dans le charmant hôtel « Faucigny » que nous venons d’ajouter à notre offre, en plein de centre de Chamonix, doté lui aussi d’un spa. 

Halte à Chamonix – Mont-Blanc

Station alpine historique, ville cosmopolite grâce à l’attrait du Mont-Blanc : à Chamonix, l’ambiance est sportive et sympathique. Il fait bon déambuler à travers ses ruelles piétonnes, animées en toute saison, ou s’assoir sur l’une des nombreuses terrasses afin de contempler la nature sauvage de part et d’autre de la vallée, et bien sûr, sa majesté le Mont-Blanc.

Briefing avant l’ascension

Briefing du soir pour la mini-expédition au sympathique café-galerie des Aiguilles, et apéritif avec une sélection de bières artisanales de Haute-Savoie. Fred, directeur du bureau des guides Peakpowder, notre partenaire attitré sur Chamonix, expose brièvement le programme des prochains jours avec les difficultés nouvelles dues à des conditions exceptionnelles d’une montagne particulièrement sèche cette année. Après vérification et complètement du matériel, le rendez-vous est fixé à 9h00 le lendemain.

C’est parti ! 

Départ donc le lundi matin depuis Chamonix, en direction de Pont, en fond du Vasavarenche. Cette vallée latérale de la haute vallée d’Aoste possède le charme sauvage de ses bouts-du-monde alpins : celui où l’isolement et la beauté vous prennent aux tripes!

La montée au refuge Vittorio Emanuel prendra 4h. Plus longue que prévue, elle aura toutefois permis au groupe une rencontre fortuite avec l’une des espèces seigneurs de ce parc national : les bouquetins ! … Et quelle satisfaction d’arriver au refuge :  superbe vue, lieu bucolique, ambiance sympathique à l’italienne, dortoirs confortables et cuisine délicieuse ! On aime les refuges suisses, mais vous l’aurez compris, on a un petit faible pour les refuges italiens 🙂 ! 

Journée d’acclimatation 

Le lendemain est consacré à la formation et à l’acclimatation. Au programme donc, technique de cramponnage et de rocher ainsi qu’une balade d’acclimatation sur le glacier.  Cette journée facultative est vivement conseillée aux personnes non habituées à vivre en altitude ou à randonner dans les alpes.  Après une discussion avec Fred en fin de journée, Oksana décide de laisser partir ses compagnons sans elle à l’assaut du sommet ; elle reviendra l’année prochaine, mieux préparée ! 

Le sommet

05h00 du matin, le départ est donné ! La longue montée débute, avec une météo un peu capricieuse pour ce dernier jour. La montagne se mérite. Après de longues heures d’effort à haleter, souffler, trembler, nos alpistes atteignent enfin le sommet, qui culmine à plus de 4000 m.  Malgré un ciel plutôt gris, un panorama fantastique à 360° s’offre à nos champions :  vue sur la chaine des alpes valaisannes, vue sur le massif du Mont-Blanc, du Mont-Rose, de la Vanoise et j’en passe.  L’émotion est forte, la joie intense. Pourtant il faut songer au retour : pas moins de 2100 m de descente attendent nos summiteers, même si une pause au refuge sera incontournable ! 

See you soon

Rêve réalisé pour les uns, à exaucer pour les autres, la montagne reste, de par les émotions et les sensations qu’elle suscite, une source d’inspiration qui porte au plaisir d’imaginer, de se souvenir, de rêver et d’écrire. 

A bientôt pour de nouvelles aventures 🙂

Nicole